ALBAOLA

Pasaia (Pays basque)

NOUS ALLONS CONSTRUIR LA REPLIQUE DU VAISSEAU VICTORIA

24/4/2018

La FACTORIA navale de Pasaia se renforce en 2017 comme référent du patrimoine maritime international et obtient des scores de visiteurs et d’autofinancement qui l’encouragent à envisager de nouveaux défis pour le futur. La « Diputacion » du Gipuzkoa et les municipalité de Pasaia et Getaria apportent leur aval à la construction  de la réplique du vaisseau à bord duquel, Juan Sebastian Elcano acheva la première circumnavigation, à l’occasion du 500ème anniversaire  de l’exploit maritime. L’Untzi Museoa (Musée maritime) a déjà entamé les investigations pour la documentation de l’histoire et les caractéristiques constructives du vaisseau Victoria. Et pendant les cours d’été il est prévu de publier les résultats de ces études préliminaires.

Vendredi dernier ont été présentés a lUntzi Museoa de San Sébastian les principaux défis pour 2018 de la Factoria Maritime Basque Albaola ainsi que les données plus représentatives de 2017. Participaient à la cérémonie, Xabier Agote, président d’Albaola, Denis Itxaso député de la culture et du tourisme à la Diputation du Gipuzkoa. Izaskun Gomez Maire de Pasaia, Nikanor Lertxundi, Maire de Getaria , Ion Irurzun, directeur de la fondation Elkano Mundubira, et Xabier Alberdi codirecteur de l’Untzi Museoa et Directeur du département de recherches de Albaola.

Xabier Agote commença par détailler les défis prévus pour cette année 2018, poursuivre la construction du vaisseau San Juan, mettant toujours en évidence le processus de construction et ajouter de nouveaux éléments d’intérêt, comme la ferronnerie traditionnelle et la corderie mettant ainsi en relief les métiers, pratiquement disparus. L’intégration de nouveaux élèves sera poursuivie dans l’école de charpenterie internationale, avec le processus de mise en valeur du thonier Ozentziyo ou les différents projets d’investigation archéologique entre autres.

Mais il souligna deux défis d’éminence spéciale pour 2018, le démarrage de l’école de navigation traditionnelle à Pasai Donibane et l’intensification des travaux dans un projet de recherche pour la documentation de l’histoire et les caractéristiques du vaisseau Victoria protagoniste de la première circumnavigation de la planète et prochain défi de construction pour la Factoria.

Sur ce particulier le lieutenant du député général, Denis Utxaso a déployé l’aval absolu de l’institution au projet de construction du vaisseau Victoria. La Factoria navale de Pasaia, est en ce moment le projet patrimonial le plus représentatif du territoire, il apporte de plus un intérêt touristique de premier ordre dans la stratégie culturelle de réactivation de la baie de Pasaia, ceci pourra être vérifié lors du prochain festival maritime international du 17 au 21 ma. Nous avons poussé l’investigation depuis l’Untzi Museoa avec le concours de Xabier Alberdi, nous accumulons la suffisante connaissance scientifique nous permettant de nous lancer dans une nouvelle aventure.  Par conséquent, à la fin du chantier du galion baleinier San Juan, nous serons en condition de donner une continuité à la Factoria navale de Albaola avec la construction du vaisseau Victoria.

Les travaux de recherche sont axés sur deux aspects fondamentaux : la confirmation de l’origine basque de la Victoria et la connaissance de la construction navale basque au début du XVIème siècle. Afin d’obtenir un consensus sur les caractéristiques scientifique du vaisseau Victoria, l’équipe scientifique de Albaola collabore déjà avec les principaux experts internationaux en embarcations basques des siècles XV  et XVI. Avec l’objectif d’obtenir le consensus académique qui permettra l’élaboration des plans de construction de la Victoria. Albaola et Untzi Museoa, avons organisé un congrès international qui aura lieu en septembre prochain, dans le cadre de l’université d’été organisé par la UPV (université Basque) à San Sebastian.

Le prochain Festival Maritime international de Pasaia est aussi remarquable parmi les défis de cette année, ou Albaola s’occupe de l’organisation de la présence d’embarcations traditionnelles et du programme de navigation.

Izaskun Gomez (Maire de Pasaia) relève l’importance de ces nouveaux défis que soutien Albaola  pour la continuité du projet à Pasaia. La nouvelle école de navigation, le festival maritime à court terme et le vaisseau Victoria  ensuite, cherchent à donner suite au succès d’équipements et un projet qui sans nul doute sont, au vu des données 2017, la plus importante attraction culturelle et touristique de Pasaia.

Les responsables institutionnels ont souligné que les données 2017 d’Albaola en notre possession nous prêtent à penser au futur, ils nous conduisent à établir de nouveaux défis qui seront la garantie de continuité soutenable de ce projet, qui de nouveau croit en nombre de visites et représente un des nouveaux modèles de gestion culturelle les plus intéressants du moment.

Les chiffres :

53.055 Visites

21 postes de travail, 100% du Gipuzkoa 66,5% de Oarsoaldea et 34% de Pasaia

60 nouveaux volontaires arrivant au nombre de 401 volontaires

30 étudiants en stage de 4 pays différents

Un budget de 852.000€

36%d’aides publiques

DFG – 65%

64% ressources propres

Musée 54%

Services 16%

Mécénat 30%

Il faut aussi souligner la présence internationale de Albaola drant l’année passée dans différents forums, conférences du monde entier, comme référent et représentant de premier ordre du patrimoine maritime basque.