ALBAOLA

Pasaia (Pays basque)

Le président du gouvernement Basque visite la faktoria pour son deuxième anniversaire

23/9/2016

Albaola Faktoria Maritime Basque vient de souffler sa deuxième bougie cette semaine en accueillant le Président du Pays basque Iñigo Urkullu, ainsi que de nombreux représentants institutionnels. Parmi eux, Markel Olano, Député général de la province du Gipuzkoa ; Eneko Goia, Maire de Saint-Sébastien ; Izaskun Gómez, Maire de Pasaia; Ana Oregi, Conseillère à l´Environnement et à la Politique territoriale du Gouvernement basque; Cristina Uriarte, Conseillère à l´Education, à la Politique linguistique et à la Culture du Gouvernement basque ; Ricardo Peña, Président de l´Autorité Portuaire de Pasaia; Marisol Garmendia, Député à la Mobilité et à l´Aménagement du territoire du Gipuzkoa, ainsi que Joxean Muñoz, Vice-conseiller à l´Education, à la Politique linguistique et à la Culture du Gouvernement basque.

UN GRAND MERCI de la part de l´équipe d´Albaola à tous les partenaires publics pour leur proximité et leur soutien.

Durant ces deux années, ce sont 68 786 visiteurs qui sont passés par la Faktoria maritime basque Albaola, provenant d´un peu partout dans le monde. Ce projet à vocation internationale a aussi reçu la gratitude et le soutien de nombreuses entreprises et institutions du monde entier. UN GRAND MERCI à eux aussi.

Concernant 2015, il nous faut souligner le parrainage de l´UNESCO à la construction du San Juan. De quoi s´agit-il ? En plus de pouvoir utiliser le logo de l´UNESCO lors de toutes les actions liées à ce projet, son soutien est pleinement garanti.  D´une part, car le projet coïncide avec les objectifs revendiqués par l´UNESCO. D´autre part, car le projet y contribue. Et pour l´association Albaola et la construction du baleinier San Juan, ce fut un sacré coup de pouce. En effet, les efforts fournis par Albaola en ce qui concerne l´histoire maritime basque et surtout la présence des baleiniers basques au Canada au XVIème siècle ont été pris en considération. Cela reflète un travail scientifique rigoureux et de qualité mené durant de nombreuses années. En outre, le logo de la Convention sur la protection du patrimoine culturel subaquatique de 2001 représente la silhouette de l´épave du San Juan, symbole à l´échelle mondiale du patrimoine sous-marin (Plus d´info).

Les chiffres de 2015 ont été très favorables. La Faktoria a reçu 38 157 visiteurs et a généré un impact économique évalué à 2,6 millions d´euros. Gainera, aipatzekoak diren proiektu askotan murgildu ginen ; ci-joint un résumé: ALBAOLA 2015 MEMORIA , ainsi que l´écho favorable rencontré par le projet dans les médias nationaux et internationaux: CLIPPING 2015.

 

C´est la même chose en 2016 où durant les six premiers mois, de nombreux reportages ont été consacrés au projet. Parmi ceux-ci:

·         “Pays Basque, la nouvelle vague”, de  THALASSA sur France 3

·         “Mercaderes y balleneros”,  du programme Crónicas sur TVE2

·         Vagabrothers, reportage de blogueurs connus dans le monde entier

·         Explore San Sebastian Region, vidéo promotionnelle de la Commission touristique de la Diputación du Gipuzkoa

 

Parmi les illustres visiteurs :

·         La commission culturelle du PARLEMENT EUROPÉEN.

·         140 représentants des GÉOPARCS de l´UNESCO.

·         ARTURO REY DA SILVA, membre du secrétariat de la Convention pour la protection du patrimoine culturel subaquatique de l´UNESCO.

·         ALAIN ROUSSET, Président du Conseil régional  Aquitaine-Limousin-Poitou Charentes et Michel Veunac, Maire de Biarritz.

·         MICHEL ROBITAILLE, actuel représentant personnel du Premier Ministre canadien à la francophonie et Directeur Général de l´Association Française du Québec

 

Finalement, tous types d´événements ont été organisés au moins une fois par mois à la Faktoria. Nous en distinguerons deux même si tous les autres sont évoqués sur la page web www.albaola.com/fr et/ou sur les réseaux sociaux d´Albaola. Facebook / Twitter / Flickr / VIDEO

·       ALBAOLA à SMITHSONIAN FOLKLIFE FESTIVAL, Washington D. C. "There’s a Lot More to This Basque Boat Than Meets the Eye" Smithsonian magazine.

·         Et ce mois ce sera le tour de la ROUTE DE LA POIX: 18 jours de Burgos à Pasaia. Dans le cadre du programme “Itsasgileak”  organisé avec la Capitale européenne de la culture DSS2016, cette caravane partira le 31 août à Burgos, avant de transiter par les provinces d´ Alava, de Navarre, de Gipuzkoa et aussi de La Rioja (village de Foncea ). Au bout de 18 étapes, la caravane arrivera le 17 septembre à la Faktoria maritime basque Albaola pour fournir la poix et le goudron de pin nécessaires à la construction du San Juan.

VOUS ÊTES TOUS INVITÉS!